1.5.09

Classic Archive

Pour Classic Archive, j'ai dû visionner des dizaines et des dizaines d'heures, ce qui fut un réel plaisir.
La série DVD s'est faite dans un second temps.
Quelques souvenirs et extraits marquants.

Pour les sonates de Beethoven par Richter et Rostropovitch, les listes de la BBC ne nous accordaient que la première sonate. Je savais que l'intégrale existait mais la BBC était persuadée que seule cette première subsistait dans les archives. Il fallut donc s'entêter et convaincre non seulement la production de l'intérêt artistique (et commercial) de ce concert et surtout la BBC de les retrouver et de les céder. Au final j'ai eu un technicien anglais au téléphone qui déambulait dans les rayonnages de bobines. Lorsqu'il a trouvé la bonne étagère, il n'y avait évidemment pas deux mais bien huit boîtes de 35 mm - donc l'intégralité du concert. L'affaire était dans le sac. C'était d'autant plus important qu'il s'agissait de l'unique concert où Rostropovitch et Richter avaient donné les 5 sonates de Beethoven. A l'époque la BBC avait diffusé une sonate par jour. Bien évidemment, EMI n'a pas fait ainsi la fine bouche et a mis ce DVD en priorité dans les listes. Aux dernières nouvelles, c'est celui qui s'est le mieux vendu de toute la collection .



Je n'attendais pas forcément grand chose d'un programme qui annonçait un concerts d'extraits de Wagner par Georges Sébastian. Je commandais tout de même une VHS à l'INA car il fallait bien trouver la matière pour boucler ces 78 épisodes, une fois toutes les "stars" passées au peigne fin. Quelle surprise de découvrir alors les noms de Gottlob Frick et surtout de Windgassen, deux des plus fameux chanteurs de l'après-guerre. A l'époque, il n'existait pas encore autant de films d'archives musicales sur le marché et sur internet et j'avais la sensation de trouver un document vraiment inédit. Ce film se trouve en bonus sur le DVD "Great Opera Singers" à côté d'une de mes archives favorites, des extraits de Lohengrin avec Elisabeth Grümmer, au comble de la grâce (l'extrait n'est plus disponible sur youtube). Comme ce n'étaient pas des "big names" pour EMI, c'était la seule manière de pouvoir rendre disponibles ces deux films en DVD.



Christian Ferras jouant le Concerto de Sibelius. Parce que l'implication du musicien est ici particulièrement intense. Il a fallu l'imposer à EMI car pour les anglais cet artiste était devenu un inconnu et ne pouvait qu'intéresser le marché français…



Poulenc n'était pas mon compositeur favoris mais il en fallait pour tous les goûts et quand je me suis rendu compte qu'il y avait une matière non négligeable avec le compositeur lui-même au piano, je n'ai pas hésité une seconde. Je suis content que ce DVD existe.
Seul bémol, la couverture du DVD: la photo a été retouchée pour effacer… la cigarette.
Malheureusement, rien n'a été possible pour empêcher cela.




Retour page précédente

Aucun commentaire: